À l'Athénée,
on construit sa personnalité

Notre objectif est de former des êtres humains dotés de la conscience et de l’esprit critique indispensables à la gestion des connaissances. Nous mettons l’accent sur la responsabilité de chacun face à ses actes et à sa réussite.

Les professeurs stimulent le désir d’apprendre des adolescents et les soutiennent lors des passages difficiles. Ils privilégient les travaux personnels et le dialogue avec les élèves. Des coordinations sont organisées entre les enseignants d’une même matière afin de favoriser le transfert de l’expérience et des connaissances,.

La direction est attentive à l’évolution personnelle de chaque élève. Des propositions concrètes sont formulées aux parents.

L'individualisation des approches

Nous souhaitons amener chaque adolescent à exploiter au maximum ses possibilités. Les classes sont bien encadrées, et les approches individualisées.

Dès leur arrivée, nos plus jeunes élèves bénéficient d’un suivi particulier et de cours afin d’améliorer leur méthode de travail. Grâce à une structuration des apprentissages, les lacunes des élèves en difficulté sont comblées. Pour tous, l’école des devoirs, animée par les professeurs de Ganenou, a fait ses preuves.

Dès la 3e année, en fonction de leurs talents, les adolescents s’orientent vers différentes sections : latine, économique, science ou science-mathématique. Ils ont également l’opportunité de suivre un cours de philosophie.

La nouvelle salle d’informatique sert de support didactique dans différents cours et, en particulier, en langues. La tablette est également utilisée ; les classes disposent de matériel multimédia.

Notre Athénée bénéficie de taux exceptionnels de réussite aux certificats d’enseignement secondaire ainsi que dans toutes les études supérieures, en Belgique et à l’étranger, et en particulier à l’examen d’entrée en Polytechnique.

Un judaïsme en liberté

La prise de conscience de l’apport du judaïsme à la civilisation fonde l’identité de nos étudiants et les encourage à approfondir leurs connaissances.

En hébreu, les cours se fondent sur le langage courant et la lecture du journal. Dès leur arrivée, les enfants issus d’autres écoles sont remis à flot.

Les textes bibliques sont enseignés avec ouverture, comme source de savoir et de culture. Afin que la tradition se perpétue, l’aspect pratique figure au programme : on apprend, par exemple, à suivre un office ou à célébrer les fêtes.

A partir de la 5ème secondaire, dans le cadre d’un cours de pensée juive, nos étudiants sont initiés au questionnement sur la base des écrits de nos penseurs, du Moyen Age à nos jours.

Notre histoire millénaire est enseignée, y compris celle de l’Etat d’Israël et de la Shoah. Nous l’abordons avec doigté, lors de commémorations ou de la Marche de la Vie.

La Marche de la Vie

Ce voyage mène nos 5e et 6e de Pologne en Israël. En compagnie de jeunes Juifs du monde entier, ils se penchent sur les événements de la Seconde Guerre mondiale. La Marche est préparée pendant une année, notamment au cours d’histoire. Avec l’implication des familles, nos enfants approfondissent le vécu judaïque, sur le plan émotionnel et intellectuel.

La Marche de la Vie nous encourage à transformer l’horreur en élan vital, à trouver au fond de nous la force d’agir, pour le Peuple juif et pour l’Humanité entière.