À l’école maternelle, 
on apprend en s’amusant

Vers deux ans et demi, votre enfant part à la conquête du vaste monde. Comme un petit scientifique, il apprend par l’expérience : il touche, questionne, essaye, fait des bêtises... Il aime aussi se choisir de nouveaux amis.

Des groupes bien encadrés

Des débuts harmonieux influencent favorablement tout le parcours scolaire. C’est pourquoi nos plus jeunes élèves évoluent dans des groupes bien encadrés. En classe d’accueil et en 1ère maternelle, l’institutrice bénéficie du soutien d’une deuxième personne au quotidien.

Une psychologue, une logopède et un psychomotricien renforcent l’équipe pédagogique. Les parents participent pleinement aux progrès de leur petit, grâce à des contacts fréquents avec l’institutrice.

Une multitude d’approches

Les premiers apprentissages se fondent sur la curiosité des petits. Nous saisissons toutes les opportunités pour multiplier et structurer, grâce au jeu, leurs connaissances. Les institutrices choisissent un projet commun pour l’année : la ferme, la musique ou les émotions, par exemple. Il est exploité dans toutes les classes. D’un sujet qui passionne les enfants, l’équipe pédagogique tire des tas d’activités : observation, raisonnement logique, jeux mathématiques et de langage, exercices graphomoteurs, psychomotricité, ateliers créatifs, visites… Un fois par an, le théâtre se déplace jusqu’à nous.

L’informatique et les lettres dès tout petit

Avant leur passage à l’école primaire, les 3e maternelles se familiarisent avec l’ordinateur. Elles découvrent l’univers des lettres au travers de petits personnages, les Alphas, qui les accompagneront en 1ère année.

Le judaïsme par le jeu

Les moments consacrés au judaïsme sont appréciés des petits. Des comptines, des chansons et des jeux les attirent vers l’hébreu. Des histoires, des bricolages et des recettes de cuisine les initient à la tradition. La préparation et la célébration du shabbat et des fêtes juives crée une véritable effervescence. Tous les sens sont en éveil : on construit sa hanoukia, on se déguise pour Pourim, on mange des latkes ou des oreilles d’Aman… Les familles partagent certains de ces instants de bonheur.

Pourim à Ganenou

Entre deux et trois mille personnes participent, chaque année, à cette grande fête des enfants. Au programme, le fameux défilé de nos élèves de maternelle et de primaire. Ensuite, place aux stands et aux jeux : l’école se transforme en parc d’attraction ! Un événement à ne manquer sous aucun prétexte...